Mémos

Montage automatique d’un partage SMB avec autofs

Un petit mémo sur l’utilisation d’autofs pour monter / démonter automatiquement un partage SMB. L’idée est d’avoir un répertoire (par exemple /media/nas/videos) qui, lorsqu’on y accède, monte automatiquement le partage SMB auquel il est lié.

Mon cas d’utilisation ? J’utilise l’excellentissime Kodi comme media center. Mes fichiers vidéo / audio sont sur un NAS Synology. Kodi va chercher mes bibliothèques dans /media/nas/videos, que je souhaite donc mapper au partage SMB de mon NAS.
(suite…)

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

Astuce : trouver un Service Tag Dell en ligne de commande

J’ai eu besoin de récupérer le numéro de série (Service Tag) d’un serveur Dell tout à l’heure, et manque de bol l’étiquette n’était pas lisible…

Heureusement il y a la ligne de commande !

sudo dmidecode -s system-serial-number

Les utilisateurs de Windows peuvent faire de même :

wmic bios get serialnumber

J’espère que ça pourra dépanner !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

[Mémo] Indenter un fichier automatiquement avec Vim

Aujourd’hui au travail j’ai eu besoin de ré-indenter un fichier de configuration de 500 lignes. Et comme tout bon administrateur qui se respecte, plutôt que de me lancer tête baissée dans le matraquage de mes touches TAB, Entrée et les flèches directionnelles, j’ai cherché un moyen de le faire automatiquement avec Vim.

Figurez-vous que c’est vraiment très simple, à travers trois commandes : gg place le curseur au début du fichier, = exécute l’indentation et G jusqu’à la fin du fichier.

Donc gg=G en mode commande pour indenter automatiquement tout un fichier avec Vim !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

Astuce : capture d’écran Firefox sans module complémentaire

C’est l’astuce du jour : si vous utilisez Firefox et que vous souhaitez réaliser une capture d’écran, sachez que vous n’avez pas besoin de module complémentaire !

En effet, le navigateur au panda roux embarque une console très complète qui propose la commande… screenshot.

Pour ouvrir la console : ALT + F2.

Cette commande peut prendre différents paramètres vous permettant de réaliser tous le types de captures :

Capture de la zone de la page que vous voyez :

screenshot

Capture de la page complète :

screenshot --fullpage

Ajout ou non de l’interface Firefox dans la capture :

screenshot --chrome

Envoi de la capture vers un fichier ou le clipboard (presse-papiers) :

screenshot --clipboard

Vous pouvez même capturer un conteneur HTML spécifique en l’identifiant par son ID !

screenshot --selector #id

D’autres options intéressantes sont disponibles mais la console est auto-documentée donc assez facile à utiliser.

Via les liens en vrac de Sebsauvage

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

Coloration syntaxique de vos fichiers de configuration Nginx avec Vim

Éditer des fichiers de configurations avec Vim sans coloration syntaxique, c’est moche. Alors voilà comment ajouter un peu de couleurs à votre terminal lorsque vous éditez vos server blocks ou vos fichiers de configuration Nginx.

Le modèle de coloration qui nous intéresse se trouve à cette adresse (prenez la dernière version) et vous pouvez l’enregistrer dans ~/.vim/syntax/.

Ensuite, il faut indiquer à Vim que tous les fichiers présents dans /etc/nginx/ et /usr/local/nginx/conf/ sont des fichiers Nginx qu’il faut mettre en couleur grâce au modèle nginx.vim. Éditez (ou créez) le fichier ~/.vim/filetype.vim pour lui ajouter la ligne suivante :

au BufRead,BufNewFile /etc/nginx/*,/usr/local/nginx/conf/* if &ft == '' | setfiletype nginx | endif

Et normalement vous êtes bons !

Exemple de coloration syntaxique

Oooh les belles couleurs !

Si vous utilisez vim avec sudo, la coloration syntaxique ne fonctionnera pas. Pour qu’elle fonctionne, réitérez l’opération mais avec l’utilisateur root (donc /root/.vim/).

Si jamais la coloration syntaxique n’est pas activée dans Vim, vérifiez que la ligne

syntax on

est bien présente et décommentée dans /etc/vim/vimrc.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

Firefox et la mise en cache des redirections 301

La plupart des gens ne s’en rendent pas compte, mais si vous êtes un sysadmin et que vous avez déjà testé des règles de redirections HTTP avec Firefox, vous vous êtes certainement aperçu que le navigateur au panda roux, contrairement à certains de ses concurrents, met en cache toutes les redirections HTTP 301, ou redirections permanentes.

(suite…)

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

[Mémo] Désactiver le pare-feu Windows avec Powershell

Ça peut servir dans le cadre d’un TP (étant formateur…), alors je note ça ici 🙂 Fonctionne sous Windows 2012.

Set-NetFirewallProfile -Profile Domain,Public,Private -Enabled False

Ou pour les plus feignants :

Set-NetFirewallProfile -Profile * -Enabled False

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

[Mémo] Remplacer un volume d’un RAID

J’ai fait une petite opération de maintenance ce matin sur mon RAID et j’ai dû remplacer un volume composant un RAID 1. Voici donc mon petit mémo pour avoir la procédure dans un coin au cas où…

Je pars du principe que j’ai un volume RAID 1 /dev/md0 formant un miroir entre /dev/sdb1 et /dev/sdc1. Je souhaite remplacer /dev/sdb1.

La première étape consiste à déclarer notre disque défectueux auprès de mdadm, l’outil de gestion du RAID, avec la commande suivante :

sudo mdadm --manage /dev/md0 --set-faulty /dev/sdb1

Une fois le disque déclaré comme défaillant, la commande suivante permet de le désactiver pour pouvoir le retirer en toute sécurité :

sudo mdadm --manage /dev/md0 --remove /dev/sdb1

Nous pouvons maintenant remplacer le disque par un autre tout neuf et repartir sur des bases saines. D’ailleurs si vous souhaitez vérifier que mdadm a bien retiré le disque :

sudo mdadm --detail /dev/md0
/dev/md1:
        Version : 1.2
  Creation Time : Fri Oct  4 21:25:11 2013
     Raid Level : raid1
     Array Size : 3906887360 (3725.90 GiB 4000.65 GB)
  Used Dev Size : 3906887360 (3725.90 GiB 4000.65 GB)
   Raid Devices : 2
  Total Devices : 1
    Persistence : Superblock is persistent
 
    Update Time : Wed Feb 19 10:27:11 2014
          State : clean, degraded 
 Active Devices : 1
Working Devices : 1
 Failed Devices : 0
  Spare Devices : 0
 
           Name : home:1  (local to host home)
           UUID : 46d3f396:6a789519:849e5643:d4c3246b
         Events : 53580
 
    Number   Major   Minor   RaidDevice State
       0       8       48        0      active sync   /dev/sdc1
       2       0        0        2      removed

Notre array est bien en mode dégradé

Une fois vos opérations terminées, vous ajoutez votre nouveau disque avec la commande :

sudo mdadm --manage /dev/md0 --add /dev/sdb1

Il n’y a plus qu’à attendre que le RAID se reconstruise. Avec près de 3To de données je crois que j’ai le temps d’aller boire un café ou deux…


Source : la documentation Ubuntu

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email