Maîtrisez l’analyse de l’audience de votre site avec Piwik

Libérez-vous.

Libérez-vous.

J’ai décidé de franchir une nouvelle étape dans mon indépendance numérique (et la vôtre par la même occasion). Je quitte Google Analytics.

Google Analytics est un outil vous permettant de suivre l’activité d’un site web, d’en mesurer l’audience et d’analyser le comportement de ses visiteurs. Depuis l’ouverture du blog, c’est cet outil qui me permet de vous suivre et de m’adapter à votre comportement, ou aux caractéristiques du matériel que vous utilisez.

Il va sans dire que Google nous offre là un outil vraiment très puissant et personnalisable de façon très précise. Et comme c’est un produit Google, il se marie particulièrement bien à ses copains signés par le géant du web. Donc Analytics c’est bien, mais vous n’avez aucune maîtrise sur les données qui sont récoltées et ça, j’aime pas.

C’est pourquoi je me suis tourné vers une solution open source de référence : Piwik.

Piwik c’est quoi ?

C’est une solution open source et gratuite d’analyse web (placé sous licence GPL). Il vous fournira des rapports très détaillés sur les visiteurs de votre site web et n’a aujourd’hui rien à envier à Anaytics. A l’inverse de celui-ci, Piwik s’installe sur votre serveur et nécessite une base de données MySQL, ainsi que PHP. Toutes les données récoltées sont donc conservées chez vous et non pas chez une entreprise peu scrupuleuse.

On retrouve les outils de base de la web analyse comme la mesure de la quantité de clics, la provenance des internautes, la possibilité de définir des objectifs…

Ce magnifique projet a vu le jour en 1997 et on trouve parmi ses objectifs quelque chose qui me plaît : le protection de ses données. Choisir Piwik, c’est donc militer pour un Internet indépendant, libre, et respecter les données de vos visiteurs.

Je vous propose donc de passer à l’installation 🙂

Installation de Piwik

Comme d’habitude je travaille sur mon dédié. Je vous déconseille de tenter l’installation sur un mutualisé car ils sont particulièrement lents à exécuter ce type d’application, c’est donc à vos risques et périls.

Commencez par récupérer l’archive de Piwik sur le site officiel. Je propose de placer l’application dans /home/html/piwik :

cd /home/html
wget http://builds.piwik.org/latest.zip
unzip latest.zip

On affecte les droits sur le dossier piwik/ pour Apache :

sudo chown -R www-data: piwik/
sudo chmod -R 755 piwik/

Et la moitié du chemin est déjà fait !

Configuration du vhost Apache pour Piwik

Comme j’aime bien fonctionner avec des sous-domaines, je vous propose de permettre l’accès à piwik via l’adresse http://piwik.mondomaine.com. Pour cela, nous allons créer un vhost Apache :

sudo vim /etc/apache2/sites-available/piwik

Dans lequel je vous propose le contenu suivant :

<VirtualHost *:80 *:443>
        ServerAdmin     admin@mondomaine.fr
        ServerName      piwik.mondomaine.fr
        DocumentRoot    /home/html/piwik/
 
        TransferLog     /var/log/apache2/piwik-access.log
        ErrorLog        /var/log/apache2/piwik-error.log
 
        <Directory /home/html/piwik/>
                Options -Indexes
                AllowOverride All
        </Directory>
</VirtualHost>

C’est à adapter à vos besoin, pensez à aller faire un tour du côté du tutoriel phpMyAdmin si vous souhaitez sécuriser votre connexion en forçant l’utilisation de HTTPS, ce que je recommande !

D’ailleurs en parlant de phpMyAdmin, nous allons maintenant configurer MySQL pour que Piwik puisse s’y connecter, juste après avoir activé notre vhost et rechargé Apache :

sudo a2ensite piwik
sudo service apache2 reload

Préparation de la base de données

Ici rien de plus simple si vous êtes un habitué :

  • Identifiez-vous dans phpMyAdmin,
  • Créez un nouvel utilisateur (piwik par exemple) et affectez-lui tous les droits sur une nouvelle base de données (piwik par exemple).

Configuration de Piwik

Nous pouvons maintenant accéder à piwik.mondomaine.com pour configurer Piwik. Le reste du tuto est dans la légende des images 🙂

Première étape de l'installation

Première étape de l’installation

L'installeur teste ensuite la configuration du serveur.

L’installeur teste ensuite la configuration du serveur.

Renseignez ici l'identifiant et le mot de passe de la base de donnée préalablement préparée. Le préfixe peut être utile si vous utilisez une base déjà prête et non vide afin de distinguer les tables.

Renseignez ici l’identifiant et le mot de passe de la base de donnée préalablement préparée. Le préfixe peut être utile si vous utilisez une base déjà prête et non vide afin de distinguer les tables.

L'installeur prépare la base MySQL et vérifie que tout c'est bien déroulé comme prévu.

L’installeur prépare la base MySQL et vérifie que tout c’est bien déroulé comme prévu.

On passe maintenant à la création du premier utilisateur, le super admin.

On passe maintenant à la création du premier utilisateur, le super admin.

Il ne reste plus qu'à paramétrer notre premier site à anlyser...

Il ne reste plus qu’à paramétrer notre premier site à anlyser…

... et à y ajouter le code de suivi fourni ici, entre les balises HEAD.

… et à y ajouter le code de suivi fourni ici, entre les balises HEAD.

Sur le blog de Guillaume par exemple, vous avez :

<head>
<!-- Un peu de code -->
<!-- Piwik -->
<script type="text/javascript"> 
  var _paq = _paq || [];
  _paq.push(['trackPageView']);
  _paq.push(['enableLinkTracking']);
  (function() {
    var u=(("https:" == document.location.protocol) ? "https" : "http") + "://piwik.guillaume-leduc.fr//";
    _paq.push(['setTrackerUrl', u+'piwik.php']);
    _paq.push(['setSiteId', 1]);
    var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.type='text/javascript';
    g.defer=true; g.async=true; g.src=u+'piwik.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s);
  })();
 
</script>
<noscript><p><img src="http://piwik.guillaume-leduc.fr/piwik.php?idsite=1" style="border:0" alt="" /></p></noscript>
<!-- End Piwik Code -->
</head>

Généralement sous WordPress, vous avez un fichier nommé wp-header.php dans le dossier de votre Template.

Félicitation, vous avez gagné de l'indépendance !

Félicitation, vous avez gagné de l’indépendance !

Maintenant vous pouvez commencer à découvrir Piwik en vous identifiant… Je reviens très vite vers vous pour vous donner des astuces, et voir notamment s’il est possible de récupérer ses vieilles données issues de Google Analytics et de les exporter vers Piwik.

😉

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email