Mes premiers frags avec la Logitech G400S

G400S_packaging2J’ai récemment fait l’acquisition d’une Logitech G400S suite à quelques désagréments avec mon ancienne G500.

Voici mes premières impressions et mon avis sur cette souris marquant le renouvellement de la game gamers chez Logitech 🙂

Le packaging

D’habitude les mecs qui se filment en train de déballer leur nouveau matériel me font rire mais là, j’ai quand même pris quelques photos parce que Logitech a mis le paquet sur le packaging !

G400S_packagingPapier au toucher spécial (un peu peau de pêche), ouverture aimantée… Du soin a été apporté et on aurait presque l’impression de sortir un bijou de sa boîte.
G400S_packaging2

Pourquoi cette souris ?

Étant un joueur régulier (particulièrement sur BF3), j’ai besoin du matériel adéquat pour conserver de bonnes performances et je jouais jusqu’à maintenant sur une Logitech G500.

Malheureusement cette dernière s’est mise à faire des double-clics alors que ne lui en demandais que des simples. Assez fâcheux… et après m’être renseigné, je ne suis pas le seul à avoir eu ce problème récurrent.

Profitant d’une offre de reprise Logitech, je me suis rabattu sur la G400S car la G500 fut la meilleure souris que mes grandes paluches aient pu utiliser. D’ailleurs je suis ravi car les dimensions restent sensiblement les mêmes :

À gauche la G500, à droite la G400S.

À gauche la G500, à droite la G400S.

Ce que propose la G400S

D’un point de vue plus technique, Logitech propose un nouveau capteur infrarouge « Delta Zero » de 4000 dpi ajustables à la volée via 2 boutons dédiés. Si ceux-ci ne vous plaisent pas, sachez que la souris propose 8 boutons programmables via le logiciel très sobre de Logitech. Vous pouvez par ailleurs paramètrer des profils de configuration qui s’appliqueront automatiquement à vos jeux.

Côté matériaux, la G400S est très agréable à prendre en main avec sur le dessus, un matériau plastique anti-traces et hydrophobe. Pour le pouce, le revêtement offre une sensation de cuir très agréable.

G400S_dessus

Les amateurs de la molette libre Logitech seront peut-être déçus de ne pas retrouver cette option...

Les amateurs de la molette libre Logitech seront peut-être déçus de ne pas retrouver cette option…

G400S_pouce

Ses patins en polytétrafluoroéthylène (téflon) et son poids plume (133 grammes) apportent une excellente glisse sur ce type de tapis de souris.

Logitech annonce une durée de vie de 20 millions de clics pour cette souris droitier… J’espère que cette promesse sera tenue et que je n’aurai pas à la changer d’ici au moins 4 / 5 ans.

C’est une souris que je recommande donc à tous les joueurs qui ne souhaitent pas débourser plus de 60€ dans une bonne souris.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email