Docker comme solution de virtualisation : les volumes

Source : Wikimédia. Image sous licence Apache 2.

Source : Wikimédia. Image sous licence Apache 2.

Suite de ma série d’articles sur Docker. Cette fois on délaisse la dockérisation de Sonerezh pour se concentrer sur les volumes.

Précédemment nous avons vu comment lier des containers entre eux pour les faire communiquer facilement. L’exemple étant de faire communiquer un container MariaDB avec un container Sonerezh. En effet, la philosophie de Docker nous dit qu’un conteneur égal une application ou un service. Hors de question alors d’embarquer MariaDB, Apache et Sonerezh dans le même conteneur.

Ces containers sont volatiles et doivent en tout cas être conçus pour l’être. Comment dès lors avoir de la persistance de données ? Comment être sûr que si mon container MariaDB qui contient la base de données de mon application ne va pas faire disparaître les données qu’il contient si par mégarde je l’arrête, ou si j’ai besoin de le supprimer ?

Tout cela, Docker le gère à travers ce qui s’appelle les volumes de données.
(suite…)

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

Mise à jour du certificat SSL du blog

Le certificat SSL du blog arrivant à expiration le 3 novembre, j’ai pris le temps de le changer ce matin. Pas de bol, à deux semaines près j’aurais pu tester les certificats gratuits et reconnus qui vont être proposés par Let’s Encrypt.

Cette mise à jour devrait être totalement transparente pour les visiteurs du site. Pour information c’est le deuxième certificat que j’achète chez Namecheap et l’opération est très rapide : environ 20 minutes pour tout valider. Et j’en ai eu pour un peu moins de 9€ (certificat valable un an).

Je reviendrai quand même sur Let’s Encrypt parce que j’ai prévu de jouer un peu avec. Ça sera l’occasion peut-être d’un nouvel article afin d’apprendre à utiliser cette nouvelle autorité de certification et générer des certificats reconnus par tous les navigateurs pour nos services auto-hébergés.

La sécurité et la protection des données, c’est important !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

Une autre façon d’utiliser PHP-FPM

Salut à tous, le blog de Guillaume n’est pas (encore) complètement mort. Mon nouveau job me prend énormément de temps, plus pleins d’autres chamboulements dans ma vie personnelle font que je n’ai plus une minute à consacrer ni à Sonerezh, ni à mon blog. Deux projets qui me sont pourtant très chers…

J’ai quand même réussi à bloquer quelques heures pour vous écrire cet article un peu plus technique que d’habitude. Et nous allons nous intéresser aux différentes façons qu’il existe d’utiliser PHP-FPM, notamment avec Nginx.

En effet, si vous cherchez sur le web, vous trouverez un grand nombre de sites / blogs qui vous proposeront les mêmes modèles de configuration ou presque, or il faut savoir qu’on peut faire autrement, en fonction de ses besoins ou de l’infrastructure que nous avons à gérer.

Nous allons voir notamment quelles sont les alternatives possibles à pm = dynamic et comment faire pour avoir plusieurs processus PHP-FPM maîtres (ou pères).
(suite…)

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

Docker comme solution de virtualisation : les liaisons

Source : Wikimédia. Image sous licence Apache 2.

Source : Wikimédia. Image sous licence Apache 2.

Je continue ma série d’articles sur Docker afin de découvrir autour d’un cas concret comment utiliser Docker et comment transformer une application web classique en conteneur. Rappelez-vous précédemment, nous avions vu comment instancier une image Debian pour y ajouter notre application web (Nginx, PHP et le code source de l’application) pour enfin comprendre comment sauvegarder les changements apportés à l’image d’origine grâce aux commits.

Pour des raisons de simplicité je m’étais arrêté à la simple installation de Nginx pour vous montrer aussi comment faire dialoguer nos conteneurs avec le reste du monde grâce à la gestion de leurs ports d’écoute, et leur redirection entre conteneurs et l’hôte Docker.

Aujourd’hui nous allons terminer notre image Docker contenant Sonerezh et voir comment la lier à un conteneur qui offrira la base de données MySQL dont Sonerezh a besoin. Mais d’abord, revoyons comment j’ai créé l’image de Sonerezh.
(suite…)

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

Docker comme solution de virtualisation : les commits

Source : Wikimédia. Image sous licence Apache 2.

Source : Wikimédia. Image sous licence Apache 2.

Bienvenue dans la quatrième partie de mes articles nous emmenant à la découverte de Docker !

Après avoir étudié les principes de Docker et commencé à jouer avec les conteneurs, il est maintenant grand temps de mettre réellement en place une application digne de ce nom !

Ça tombe bien puisque la sortie de la première bêta de Sonerezh est imminente, je vous propose de voir comment est-ce que nous pourrions « dockeriser » une application PHP classique.

(suite…)

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

Docker comme solution de virtualisation : les conteneurs

Source : Wikimédia. Image sous licence Apache 2.

Source : Wikimédia. Image sous licence Apache 2.

Bienvenue dans la troisième partie de mes articles nous emmenant à la découverte de Docker ! Après avoir expliqué ce qu’est Docker, nous avions récupéré notre première image et joué avec. Cette image était d’ailleurs une image d’Ubuntu.

Mais nous n’étions pas allés très loin et c’est dans ce troisième article que nous allons vraiment comprendre l’intérêt de Docker : lancer des conteneurs pour exécuter des applications.

(suite…)

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

Note de service du 29 janvier 2015

Chers lecteurs,

Comme vous êtes tous les jours plus nombreux à visiter le site, certains auront remarqué que celui-ci était en panne aujourd’hui. C’est ce qui arrive lorsqu’on modifie le script de sauvegarde du serveur le soir malgré la fatigue…

En l’état le blog remarche, mais j’ai perdu un certain nombre de données, ainsi que tous mes services personnels (agenda, contacts, outil de synchronisation de fichiers, seedbox, agrégateurs, etc, etc). Heureusement je n’ai perdu que les services et non pas les données, je vais passer quelques soirées à paramétrer tout cela… L’auto-hébergement n’a pas que des avantages !

Notre serveur git est aussi perdu, j’espère que ça ne va pas trop impacter la date de sortie de la première bêta de Sonerezh, toujours maintenue pour février.

Si vous rencontrer quelques instabilités dans les jours qui viennent, c’est sans doute que je suis en train de bricoler donc pas de panique.

Au moins, comme on repart sur une machine neuve (oui on a du formater -_-‘), on ne refera pas les mêmes erreurs !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email

La première bêta de Sonerezh arrivera en février !

sonerezh-beta

Thomas et moi sommes fiers de vous annoncer que la première bêta de Sonerezh (v0.9.0-beta) sera disponible au mois de février ! 🙂

Près d’un an après la création du dépôt sur notre Git privé, c’est maintenant l’heure de concrétiser ce projet en libérant ses sources et en le confrontant à un usage intensif et à échelle réelle.

Nous sommes très excités de voir comment notre travail va être reçu par la communauté. Et nous espérons évidemment que Sonerezh vous plaira.

L’aventure ne fait que commencer puisque la roadmap est pleine de bonnes idées qui ne demandent qu’à être mises en place, une application Android sera bientôt sur les rails, un tas de fonctionnalités sont dans la todo list bref, on mise beaucoup sur ce projet et on souhaite vraiment partager notre enthousiasme avec la future communauté de Sonerezh 🙂

Globalement l’application en elle-même est prête, nous nous attelons maintenant à la rédaction d’une première ébauche de la documentation pour que vous ne soyez pas perdus, ainsi qu’à la mise en place d’un site web, dont je garde le nom secret pour le moment.

Rendez-vous en février donc !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Twitter Facebook Google Plus email